Archive for mai, 2013

Blabla bum.*

On a désormais coutume de parler de fracture numérique pour qualifier le fossé plus ou moins large qui sépare, voire oppose, ceux qui sont nés avec les nouvelles technologies (ou ceux qui se sont laissés séduire par elles) et ceux qui peinent à s’y faire. Qu’il soit philosophique ou comportemental, le clivage ainsi qualifié ne tient pas compte d’une [...]

Dum vivis sperare decet*

« L’utopie (mot forgé par l’écrivain anglais Thomas More, du grec οὐ-τοπος « en aucun lieu ») est une représentation d’une réalité idéale et sans défaut. C’est un genre d’apologue qui se traduit, dans les écrits, par un régime politique idéal (qui gouvernerait parfaitement les hommes), une société parfaite (sans injustice par exemple, comme la Callipolis de Platon ou l’Eldorado de Candide) ou encore une communauté d’individus vivant heureux [...]

Ad impossibilia nemo tenetur*

La Suisse est un pays étrange. C’est un pays de pionniers, un pays dynamique, un pays de formation(s), un pays d’incubateurs, d’investisseurs, d’idées. Mais c’est aussi un pays de fonctionnaires et de multinationales, un pays frileux, un pays agricole, un pays d’administrations, de banquiers, de paperasse. Ici, on valorise les travailleurs, les vrais. Ceux qui se lèvent aux aurores [...]